Interview de Susan Flannery (Stéphanie Forrester)

 

 

Cette interview a été prise en mars 2003, peu après les nominations pour les Daytimes Emmy Awards 2003.

Personne ne joue mieux les garces que Susan Flannery. Interprète de Stéphanie Forrester dans Top Models, elle a fait de son air hautain et de ses sermons de grande dame un art, que ce soit pour étrangler son ennemie Brooke, pour  réprimander son fils Thorne (le blond), ou encore pour défendre son autre fils Ridge, son préféré. Mais dans la vie, Susan Flannery est une femme qui aime s'amuser, spontanée et rafraîchissante, qui en a vu beaucoup. Titulaire d'un brevet de pilote, navigatrice passionnée, elle a remporté un Golden Globe (pour La Tour Infernale) et elle nous a ému avec le personnage de la fragile Laura Horton  (Des Jours et des Vies), pour lequel elle a remporté son premier Emmy. Aujourd'hui, elle nous donne des frissons en mère diabolique. Pendant cette interview (elle en accorde rarement), notre grande Dame, nominée aux Emmy Awards dans la catégorie meilleure actrice principale - mais oui, sa quatrième nomination - laisse s'exprimer son rire communicatif et son côté tendre pour nous parler de tout, des intrigues autour de la filiation de Ridge à la compétition entre actrices.
Damian Holbrook


Vous ne donnez pas beaucoup d'interviews, n'est-ce pas?               
Non, c'est vrai. Mais j'adore TV Guide.

Et on vous adore. Depuis cette première fête au bord de la piscine, chez les Forrester !

Ah! Quelqu'un a écrit dans TV Guide qu'on sait qu'on a été méchant quand on se retrouve au bord de la piscine avec Stéphanie. C'était une des premières critiques sur le feuilleton !

A l'époque, vous aviez les cheveux beaucoup plus gonflants.          
(Rires) Je vais vous dire, on fait une photo de la distribution chaque année, et elles ornent les murs du hall [dans les studios de CBS]. On peut constater que les cheveux s'aplatissent d'année en année et que les épaulettes diminuent.

Vous êtes dans le feuilleton depuis les débuts en 1987. Qu'est-ce qui vous fait rester au bout de 16 ans?                                                    
Ronn Moss (Ridge), John McCook (Eric), Katherine Kelly Lang (Brooke) et moi, nous sommes là depuis le début. Et vous savez, j'y ai réfléchi. Je disais à Katherine l'autre jour que j'avais peur de devenir répétitive dans ma façon de jouer. Mais j'essaie de trouver de nouvelles nuances, tout en restant dans le cadre du personnage, sans répéter "la prise n°100" ou "l'émotion n°215". Et c'est difficile.  
Aujourd'hui, vous devez vous sentir comme chez vous?                   
Tout à fait. Nous nous entendons si bien, tous les quatre, et on a partagé tant de choses. Plus on est simple, et plus le public vous récompense. J'en suis persuadée.

En parlant de vous quatre, Brooke et Stéphanie sont tantôt ennemies jurées et tantôt camarades inattendues. Vous avez même entrepris une thérapie à deux ! Peut-être que toute la famille aurait du vous suivre ! 
(Elle rit) C'est ce que je leur ai dit - envoyez-moi toute cette famille de détraqués chez le psy !

Mais en coulisses, vous êtes manifestement une famille heureuse. Jennifer Finnigan (Bridget) et Adrienne Frantz (Amber) sont toutes les deux enthousiastes à propos de vos qualités de mentor.
J'essaie d'être à la hauteur. Depuis le début du feuilleton, je garde un œil sur tous les jeunes. Il est vrai que quand on a commencé, Katherine et Ronn avaient vraiment très peu tourné. Mais les années suivantes, quand ils ont été plus à l'aise, je me suis en quelque sorte mise en retrait pour qu'ils puissent s'épanouir. En particulier Katherine. Toutes mes scènes préférées, les scènes dramatiques, incluent Katherine Kelly Lang.

Comme cet épisode où vous l'avez étranglée à Big Bear?             
Quand j'ai tourné les scènes au chalet, pour lesquelles j'ai eu un Emmy cette année-là, les scénaristes avaient prévu que Stéphanie serait ivre. J'ai appelé Brad (producteur exécutif et scénariste en chef de Top Models) et j'ai dit que je ne voulais pas être sous l'emprise de l'alcool. Ce n'était pas nécessaire. L'histoire suffit : Stéphanie enrageait tellement contre cette femme pour avoir couché avec [Thorne], son autre fils, qu'elle aurait pu l'écraser avec une voiture ! Avec une émotion pareille, elle n'avait pas besoin d'être ivre.

Et c'est comment de jouer avec Darlene Conley (Sally)?                         
Oh ! elle est adorable. C'est un vrai boute-en-train.

Pourtant ça fait un moment que vous ne vous êtes pas pris le bec.   
C'est vrai. Je pense que les auteurs ont mis l'accent sur la présentation de cette nouvelle famille, pour bien les intégrer.

Et comment les Paynes s'intègrent-ils?                                               
Vous voulez dire Jack Wagner (Nick) et Lesley-Anne Down (Jackie)?Je n'ai pas encore joué avec eux mais je les mets en scène la semaine prochaine pour la première fois. Et je suis impatiente. Je pense que Lesley est une actrice remarquable et intelligente. Elle est excellente.

Entre Stéphanie et Jackie, ce ne sera pas le grand amour, n'est-ce pas ?
J'espère bien que non. Je veux dire par là que ce serait idiot si elles étaient amies.

En ne retenant que la génétique, est-ce que les auteurs pourraient retourner toute cette intrigue sur qui est le parent de qui ? Jack est blond comme vous, Ronn pourrait manifestement être le fils de Lesley-Anne Down…
Je sais. Effectivement, Jack est vraiment blond.

Alors, d'où peut bien sortir Ridge?                                                          
Je n'en sais rien (rires), manifestement ! C'est tellement drôle. Mais quelle idée brillante. C'était entièrement le concept de Bradley Bell. Quand j'ai appris qu'ils allaient [faire de Ridge le fils de Massimo], j'ai dit, littéralement : "Oh mon Dieu, mais c'est brillant !" Parce que c'est quelque chose qu'on ne peut même pas concevoir avec l'imagination la plus folle.

Et cette histoire entre Ridge et Bridget?                                                                                    
Jennifer était tellement anxieuse à propos de ça, que ça a rendu Ronn Moss malade. Pas dans le mauvais sens, mais Ronn, vous lui donnez quelque chose à jouer, et il le joue, point. Jennifer aborde les choses de façon totalement différente. C'est une actrice intelligente, elle aussi, indéniablement.

Quelles scènes avez-vous présentées pour les Emmys?                                                 
D'habitude, je laisse les jeunes du bureau d'en haut choisir les scènes. Ils disent : "Voilà notre choix",  je les regarde et je réponds: "d'accord". Donc, c'est ce qu'ils ont fait, ils ont sélectionné les scènes à l'hôpital avec Adrienne Frantz, et quand Stéphanie découvre que Deacon est le père [du bébé de Brooke].

Avez-vous été surprise que Katherine ait été boudée par les Emmys?                                         
Je suis déboussolée, pour vous dire la vérité. Particulièrement pour les quatre ou cinq dernières années. Je pense qu'elle a vraiment atteint un sommet, et qu'elle a un style très personnel. Et je suis sincèrement surprise et perplexe. Je pense qu'ils ne se rendent pas compte à quel point elle a réalisé un exploit en faisant d'une simple garce une personne que le public adule et adore, vous savez.

Avec les changements aux Emmys cette année, qui facilitent l'accès aux nominations pour les petites distributions, on voit finalement Top Models obtenir une nomination dans la catégorie actrice principale.
Eh bien, vous vous souvenez que Darlene a été la première à obtenir une nomination (dans la catégorie second rôle) et je croyais que ça ouvrirait des portes. Mais ça n'a pas été le cas, jusqu'à ce que Ian Buchanan (ex-James ; Joshua, Port Charles) rejoigne le feuilleton et obtienne quatre ou cinq nominations à la suite, et gagne. Là je me suis dit, peut-être que ça va nous ouvrir la voie à tous, et non ! Mais ensuite Adrienne et moi avons été nominées en 2000 ensemble, et on l'a toujours été depuis.

Pensez-vous que si les modifications concernant les votes avaient été instituées depuis des années, Top Models aurait été nominé comme meilleur feuilleton plus tôt ?                               
Eh bien, je dis souvent que la crème finit toujours par remonter. Je n'étais pas sûre des modifications sur les votes, alors j'ai appelé Peter Price, le président de l'académie. Je lui ai dit que ces changements ne me dérangeaient pas, mais que le fait de ne pas pouvoir voter pour quelqu'un d'autre [en dehors de son propre feuilleton] me contrariait. On peut voter pour soi-même, ce que tous les acteurs vont faire, et j'ai le droit de voter pour Katherine. Mais je ne peux pas voter pour Finola Hugues (Anna, All my Children) si elle fait une année exceptionnelle, ou pour Nancy Lee Grahn (Alexis, General Hospital).

Alors, vous voteriez pour une autre actrice?                                                                                  
Oh, je vais vous raconter quelque chose, moi je n'en revenais pas. Peter a dit que des gens l'avaient appelé pour se plaindre de ne pas avoir été nominés. Je suis presque tombée de ma chaise. J'ai répondu : "Vous voulez dire que les gens vous ont vraiment appelé ?" J'ai passé 7 ans et demi dans Des Jours et des Vies avant d'être nominée. Et maintenant, 13 ans dans ce feuilleton. Et je n'ai jamais appelé personne ! J'ai trouvé ça insensé ! Mais maintenant, ça va. J'ai saisi.

Mais, honnêtement, vous vous doutez que les fans mouraient d'envie de voir Katherine en concurrence avec vous ?
Oui, je sais. Tout le monde pensait qu'elle avait de bonnes chances. Mais c'est bien de voir Nancy, Michelle Stafford et Eileen Davidson (Phyllis et Ashley, Les Feux de l'Amour) figurer dans la liste. Ça fait trois nominations dans la catégorie meilleure actrice, c'est formidable.

Dans votre catégorie, qui appréciez-vous?                                                                                      
En tant qu'actrice principale ? Je dirais Nancy. Ça ne m'étonnerait pas. Dès que j'ai su qui était nominé, j'ai appelé tout le monde, et je leur ai dit : "c'est le meilleur moment." Tout le monde est si positif et si heureux pour vous. La vérité c'est que nous sommes tous des gagnants jusqu'à ce qu'on ouvre l'enveloppe …il adviendra ce qu'il adviendra.

Parlez-moi de la mise en scène par rapport au métier d'acteur.         
Cette année je n'ai pas fait beaucoup de mise en scène. Je ne sais pas pourquoi. J'imagine que c'est parce que je me suis investie dans mon métier d'actrice et que j'avais beaucoup à faire, mais je réalise des épisodes la semaine prochaine.

Vous réalisez des épisodes dans lesquels vous jouez?                                                              
Non, et je ne l'ai jamais fait. C'est là le problème. Il faut trouver des épisodes pour moi et me donner assez de temps pour les préparer. Mais j'adore ça, et les acteurs aussi apparemment. Parce que j'aborde les choses d'un point de vue différent. Je sais combien c'est difficile de dire une réplique et de faire en sorte qu'elle sonne vrai et naturel. Ce n'est pas que les réalisateurs ne s'inquiètent pas du travail des acteurs. Ils s'en soucient. Mais moi je peux leur parler dans un autre langage. Et ils ont tous joué avec moi, alors ils me font confiance. Si j'arrive sur le plateau et que je leur dis "Ne fais pas ça" ou "Essaie ça", ils me suivront jusqu'au bout. Ça fait une grande différence.

Et vous êtes toujours très proche de Joanna Johnson (ex-Caroline/Karen), n'est-ce pas ?     
Oh, ça oui !

Alors, pouvez-vous lui demander un service ? Il faut qu'elle revienne.                                   
(Rires) Eh bien, ça m'ennuie de devoir vous dire ça, mais comme on dit, elle ne reviendra jamais, jamais de chez jamais. Mais j'ai de bonnes nouvelles. Quand elle a quitté le feuilleton, elle voulait écrire. Et elle s'est plutôt bien débrouillée, elle a envoyé des idées de scénarios originales à [différents studios]. Mais elle m'a appelée en octobre dernier et m'a dit : " Je crois que j'ai envie d'écrire une comédie d'une heure et demie ". Je lui ai répondu : " Oh mon Dieu, tu veux travailler pour la télévision ? " Et comme vous le savez, elle est à New York, ils ont enregistré un pilote pour ABC le 30 avril, avec Kelly Ripa (ex-Hayley, All my Children) et Faith Ford. C'est intitulé Hope & Faith. Et c'est son œuvre.

Est-ce que ça pourrait être votre chance de mettre en scène un feuilleton de prime-time ?       
Je n'en sais rien. Si la série continue, ils la tourneront à New York, à cause de Kelly, que Joanna a rencontrée l'année dernière. C'est amusant. Ian et moi, on donne toujours un cocktail quand on est à New York pour les Emmys. Il y  avait Joanna avec moi, et Tracey Bregman (Lauren, Les Feux de l'Amour). C'était une soirée dansante. Et donc, Kelly et Mark [Consuelos, (ex-Mateo, All My Children)] étaient là, parce que Ian est un bon ami de Finola depuis des années. Et je lui dis : "Qu'est-ce que tu en dis ? Tu as rencontré Kelly l'an dernier et maintenant tu lui fais passer le casting pour ton pilote !" C'est drôle la vie, non ?

Quels sont vos projets pour la journée des Emmys cette année?                                              
Une de mes meilleures amies m'accompagne à New York. Son mari l' "autorise" à prendre quatre jours (rires). Et je pense que Ian sera là aussi. Il attend de voir. Depuis que Port Charles a été nominé, ils espèrent qu'ABC va envoyer tous les acteurs là-bas. Je lui ai dit qu'il fallait qu'il soit là. Il est mon porte-bonheur. Et d'habitude, le vendredi, on invite des gens pour boire le champagne à l'hôtel, avant d'aller à la cérémonie. Alors on le fera probablement, et peut-être qu'on ira visiter un musée dans la matinée. Mais on arrive mardi, et on ira voir des spectacles : The Play What I Wrote et Helen Hunt dans Life x 3. Et j'essaie désespérément de trouver une occasion pour visiter l'exposition Matisse-Picasso, au Musée d'Art Moderne, dans le Queens.

Ça en fait du temps libre. En fait, Top Models et Les Feux de l'Amour sont deux des rares soaps qui prennent des vrais congés pour ce genre d'évènements. Ça doit être agréable.     
Oh, c'est merveilleux. Et vous savez, quand j'ai gagné pour la première fois il y a trois ans, tous les jeunes des bureaux ont pris l'avion à leurs propres frais. Ils voulaient être là. Cette année, Bell-Phillips leur a donné à tous des chèques pour les frais d'avion et d'hôtel. J'ai trouvé ça très gentil. On ne voit pas ça souvent dans ce métier.

En parlant avec vous, moi qui vous ai vue dans le feuilleton pendant 16 ans, je dois dire que vous êtes tout le contraire de Stéphanie.
(Rires) Les gens me demandent souvent: "Qu'avez-vous en commun avec Stéphanie?" et je leur réponds qu'on se ressemble physiquement, et que ça s'arrête là !

 

 

Un très grand merci à Rosa pour avoir traduit cette interview provenant du site tvguide.com

 

 

Mesurez votre audience