Deux stars à Monte-Carlo 

 

B&B 06.jpeg (49944 octets) B&B 07.jpeg (37918 octets)

H.T & R.M. in Monte-Carlo.jpeg (50442 octets) H Tom  Prince Albert  H Tylo.jpeg (76239 octets)

Pour son 41ème festival des télévisons, Monte-Carlo a accueilli de nombreuses vedettes. A commencer par Ronn Moss et Hunter Tylo, le couple glamour de "Top Models".


Les photographes se pressent pour immortaliser Ronn Moss (Ridge) et Hunter Tylo (Taylor), qui entourent le prince héréditaire Albert. Les deux hommes semblent bien se connaître, puisque Ronn lui tape amicalement sur l'épaule.
"Absolument pas, rétorque l'acteur. Nous nous sommes rencontrés hier soir au cours d'un souper officiel. Je l'ai d'emblée apprécié, car il donne l'impression d'avoir les pieds bien sur terre."
Celui qui s'exprime ainsi fait chavirer les cœurs de millions de femmes dans le monde. Le sien en revanche est pris depuis quinze ans par Shari Shattuck (une des Ashley dans "Les feux de l'amour"), son épouse depuis onze ans et la mère de leurs deux filles.

Sans doute une source d'inspiration, puisque le héros de Top Models révèle: "Pour l'instant, je suis très absorbé par la sortie de mon premier album solo en Hollande, en Australie, en Nouvelle-Zélande et bientôt en Italie. Les personnes intéressées pourront l'acquérir prochainement via mon site Internet, actuellement en construction, à www.ronnmoss.com.
Mon album s'intitule I'm Your Man (Je suis ton homme), un titre à prendre au second degré !" 
La musique a toujours passionné Ronn. Il a, faut-il le rappeler, connu un succès international en 1975 avec son groupe "Player" et la chanson "Baby Come Back". Tout petit déjà, il baignait dans les mélodies, puisque son imprésario de père recevait chez lui des virtuoses tels que Yehudi Menuhin ou Arthur Rubinstein. "Ma mère m'a raconté une histoire à ce sujet. Alors que j'avais à peine 4 ans, Rubinstein m'a pris sur ses genoux pour que je sois à la hauteur du clavier.
Puis j'ai pianoté... Il a écouté attentivement et déclaré que j'avais l'oreille musicale. Je soupçonne le maître d'avoir voulu faire plaisir à mes parents, s'esclaffe Ronn Moss.
En revanche, je reste persuadé que le fait d'entendre de prodigieux musiciens a sans doute éveillé mon intérêt pour les notes."

Ronn Moss a fait le déplacement à Monte-Carlo avec Shari, l'épouse avec qui il partage le goût des voyages. Du reste, c'est au Kenya qu'ils ont officialisé leur union. Ils connaissent également très bien l'Europe et se sont même arrêtés il y a quelques années en Suisse.
"Un de nos amis possède une maison à Gstaad où nous avons passé les fêtes de fin d'année et dévalé les pistes." Pour sa part, Shari précise: "Je connais aussi Villars, à l'époque où je participais à des compétitions de patinage artistique. Cette passion, je l'ai transmise à ma fille aînée." Les deux fillettes, Creason Carbo et Calee Maudine, ne sont pas de l'escapade sur le Côte d'Azur. Elles sont restées à Los Angeles, sous la garde attentive et affectueuse d'une super nurse en qui Ronn et Shari ont toute confiance.
"Pour ma part, j'essaie de trouver un juste équilibre entre discipline et décontraction; j'aimerais que mes enfants s'épanouissent à leur rythme. Mais je réalise combien il est difficile d'être un bon père."
Shari l'interrompt: "Ne l'écoutez pas. A chaque fois que c'est possible, on se partage équitablement leur éducation. Quand je peux compter sur lui."
Une belle complicité unit l'acteur et sa femme, complicité qui devrait également se traduire sur le plan professionnel.
"Shari écrit actuellement un scénario, que j'aimerais réaliser. C'est notre musique d'avenir." Entre-temps, son épouse revient du buffet avec un plat bien garni qu'ils picorent ensemble.

A l'autre bout de la table, Hunter Tylo (Taylor) s'est servi une assiette à ras bord. Elle dissimule son beau regard derrière des lunettes de soleil, à cause de l'intense lumière de midi. En dépit de ses quatre grossesses, elle a conservé une taille de rêve.
Quel est son secret? "Je mange beaucoup de protéines animales. Je suis à contre-courant de la mode végétarienne actuellement en vogue à Hollywood. J'adore concocter des plats longuement mijotés à base de viande, que je congèle.
Ainsi, lorsque des amis débarquent à l'improviste, je n'ai qu'à faire dégeler et rajouter quelques légumes et pommes de terre. Quand au dessert, je leur sers ma spécialité: la crème brûlée."
Fine gastronome, Hunter apprécie beaucoup l'Europe pour sa cuisine.

Autre chose, mais qui a son importance, dans la vie d'une star de feuilleton: l'actrice avoue avoir été touchée par la discrétion des Monégasques.
"A Monte-Carlo, les gens se contentent de me dévisager en se demandant où ils m'ont vue. Cela m'arrive surtout quand je ne suis pas maquillée, donc différente. Et pourtant... Je ne fais que souligner un peu mes yeux et ajouter du rouge sur mes lèvres, pour donner l'impression d'une bouche plus pulpeuse." 
D'ailleurs, la magnifique jeune femme ne semble guère préoccupée par le temps qui passe. Sauf quand elle réalise que Christopher, son aîné, à déjà 20 ans. "Souvent, je regrette de ne pas l'avoir assez suivi. Mais je devais avant tout penser à gagner de l'argent, puisque je l'élevais seule. J'essaie d'agir différemment avec son frère, Mickey, et ses sœurs, Izabella et Katya. Je leur consacre beaucoup de temps et vais jusqu'à surveiller personnellement leurs travaux scolaires."
Hunter s'enflamme lorsqu'elle parle des enfants, de même que son mari Michael. "Nous réalisons vraiment la chance que nous avons de former une si belle famille, résume ce dernier.
D'autant que nous savons maintenant que Katya est guérie de son cancer."

De notre envoyée spéciale, Patricia Martin.

 

Mesurez votre audience