Interview de Bobbie Eakes 

Retour au bercail


Depuis que Macy a disparu dans les flammes, les fans se sont demandé si  oui ou non, elle était bien morte. Les fans ont protesté : "Non!" Et ils ont eu raison! Bobbie Eakes reprend le rôle de Macy Alexander Forrester à Portofino où nous apprenons qu'elle se cachait avec son père. CBS.com a rencontré Bobbie juste avant son départ pour l'Italie pour lui souhaiter un bon retour chez CBS!


CBS.com: Quel effet cela fait de préparer votre retour dans le feuilleton en Italie?

BOBBIE EAKES:
C'est excitant, et quel retour : à Portofino. Ça a été un tourbillon. Je travaillais pour  Great American Country Network (la Chaîne de la musique Country) et ça a été très gentil de leur part de me laisser faire ça, et de me garder quand même sur leur chaîne. Ça va sûrement être une des périodes les plus occupées de ma vie.


CBS.com: Alors vous allez continuer sur Great American Country Network ?

BOBBIE EAKES:
Oui, je vais continuer, mais je n'aurais plus besoin d'être à Nashville à  plein temps comme par le passé. On étudie mon emploi du temps ici (chez Top Models). J'ai eu beaucoup à faire.


CBS.com: Lorsque vous avez quitté
Top Models, vous vous doutiez que vous reviendriez dans le feuilleton?

BOBBIE EAKES: Je savais seulement qu'avec les soaps, on ne peut jamais dire jamais, même quand on meurt (rires) . Par exemple, Johanna Johnson, quand elle jouait Caroline, est revenue dans le rôle de sa jumelle.  On ne peut pas contrôler tout ça. Dans un coin de ma tête je me disais :"Bon, il y a toujours une chance." Mais je ne comptais pas dessus. Je tournais la page en faisant d'autres choses. Malgré tout, j'ai vécu une expérience tellement formidable pendant les 11 ans où j'étais dans [Top Models] que j'espérais avoir l'occasion de retravailler avec tout le monde. C'est comme une famille.


CBS.com: Quand vous êtes partie, la réaction des fans s'est traduite par une très grande tristesse.

BOBBIE EAKES:
Les fans ont été merveilleux. Partout où j'allais, les gens me disaient:"Je sais que Macy n'est pas morte. Non!" Et je répondais:"Eh bien, je n'en sais rien. Il ne faut jamais dire jamais." Je pense que ça fera plaisir à quelques-uns de mes fans.


CBS.com: Souvent, quand des personnages sont de retour, ils reviennent changés. Est-ce que c'est le cas de Macy?

BOBBIE EAKES:
Oui, je le pense. Son rétablissement a été si difficile qu'elle s'est enfoncée davantage dans l'alcoolisme. Maintenant qu'elle en est sortie, d'un autre côté, ce qui ne tue pas rend plus fort. Elle est vraiment plus forte. Cela, elle le doit aussi à Lorenzo, son nouvel amour. Il l'a énormément aidée à se remettre de tout ça.


CBS.com: Pensez-vous que les fans accueilleront bien la nouvelle relation de Macy ou au contraire qu'ils voudront qu'elle se remette tout de suite avec Thorne?

BOBBIE EAKES:
C'est une bonne question. Je crois que beaucoup de fans voudront la  voir avec quelqu'un d'autre à cause de ce qu'elle a traversé  avec Thorne, et à cause de la nature de la relation entre Thorne et Brooke, à la fin. Je pense qu'ils aimeraient voir une Macy plus combattive et pas plus faible. Thorne voudra voir une Macy plus forte, et cela la rendra plus attirante à ses yeux. Le fait que Lorenzo soit impliqué dans l'histoire fait que c'est  beaucoup plus intéressant.


CBS.com: Vous aviez gardé le fil du feuilleton?

BOBBIE EAKES:
Oui, à peu près. Je ne regardais pas tous les jours, mais je demandais toujours à des amis ce qui s'était passé.


CBS.com: Avez-vous été surprise de voir tous ces changements depuis votre départ?

BOBBIE EAKES: 
Oh oui! Je pense qu'il y a eu de formidables changements et de nouveaux acteurs vraiment merveilleux. Pour moi, Jennifer Finnigan [Bridget] fait un travail épatant. Et je suis contente que C.J., Mick [Cain], soit de retour. C'est un acteur remarquable.


CBS.com: La famille Spectra s'est agrandie récemment.

BOBBIE EAKES:
C'est vrai, maintenant que Michael Dietz [Mark] est là.


CBS.com: Avez-vous des souvenirs du précédent tournage en Italie?

BOBBIE EAKES:
Oui, c'était en novembre et j'ai quitté la série en mai. Ils sont en train d'inclure des flashbacks de cette période dans le scénario, c'est sûr. Pour le personnage de Thorne, c'est particulièrement poignant parce qu'il est là-bas et se souvient qu'à cette époque il avait une occasion d'être heureux. En fait, c'est le moment où Thorne et Macy se sont mariés, le début de la fin. Donc ça lui rappelle beaucoup de souvenirs. Le simple fait de se retrouver en Italie  est très émouvant pour Thorne. Pour moi, Bobbie, oui, c'est comme reprendre là où je m'étais arrêtée.


CBS.com: Avez-vous gardé le contact avec vos partenaires?

BOBBIE EAKES:
Oui. Juste avant de déménager à Nashville en juillet dernier, j'ai dîné avec Susan Flannery [Stephanie], Tracey Bregman [Lauren] et Ian Buchanan [James]. Je parle à  Darlene [Conley, Sally] et Winsor [Harmon, Thorne]. J'ai vu Ronn Moss [Ridge] car je l'ai interviewé dans mon émission à Nashville il y a un mois. Nous sommes tous très contents de nous revoir et de travailler à nouveau ensemble.



CBS.com: C'était difficile de garder le secret sur votre retour?

BOBBIE EAKES:
Je ne l'ai dit à personne car je savais qu'une partie de l'effet viendrait de la surprise. Je ne l'ai même pas dit à mes parents jusqu'à hier. J'ai annoncé: "Au fait, je déménage et je serai en Italie jeudi." C'est trop tentant. On le dit à une personne qui le dit à une seule autre. Mais cette autre personne [le dit à une seule autre]. Ca se répand. Le secret était plutôt bien gardé.


CBS.com: Sur quels autres projets avez-vous travaillé récemment?

BOBBIE EAKES:
Je viens de terminer un film et je suis très enthousiaste. Il sort l'année prochaine et le titre c'est Charlie's War. Olympia Dukakis et Lynn Redgrave jouent dedans. J'ai le troisième rôle, je suis ravie, et Diane Ladd a un autre rôle. C'est un film de femmes. Ça se passe pendant la seconde guerre mondiale en 1944, et de nos jours. J'ai surtout travaillé avec Lynn Redgrave. Elle joue ma belle-mère et j'ai du aller vivre chez elle pendant la guerre. Son fils, mon mari, est au combat et nous nous serrons les coudes. J'ai eu 5 semaines de tournage et j'ai passé des moments fabuleux. L'année dernière, j'ai fait un autre film avec Jeff Fahey et Bo Hopkins qui s'appelle Choosing Matthias. Et puis, je me suis principalement consacrée à mon émission à Nashville pour Great American Country. Je ne pourrai plus faire l'émision quotidienne que j'animais, à cause de mon emploi du temps, mais je présenterai le Top 20 pour la chaîne. J'ai aussi donné quelques concerts de temps en temps.


CBS.com: Comment c'était de travailler avec Olympia Dukakis, Lynn Redgrave et Diane Ladd?

BOBBIE EAKES:
C'était tout simplement génial. J'étais en plein déménagement à Nashville et le jour où je m'occupais des meubles, mon agent m'a faxé une scène et m'a demandé: "Peux-tu venir? Ils font un casting pour ce rôle." Je ne savais pas si le rôle était important ou non. Je me disais que je travaillerais peut-être 2 ou 3 jours pour ce film. Alors, je suis allée là-bas sans conviction et j'ai littéralement lu le texte pendant l'audition car je ne le connaissais pas. On m'a enregistrée et demandé de revenir le lendemain, pour former les couples mère-fille. J'ai failli ne pas y retourner, car quand on déménage on ne sait plus ce qu'on fait. Je me suis rendue à l'audition et j'ai eu le rôle. C'était un rôle important. Même si ça avait été pour un jour ou deux, le simple fait de tourner avec de tels acteurs faisait que je n'avais pas besoin de lire le scénario. Tout ce que je voulais c'était travailler avec eux.



CBS.com: Y a-t-il eu des moments durant le tournage où vous vous êtes dit: "Oh mon Dieu, je suis en train de travailler avec Olympia Dukakis et Lynn Redgrave…"

BOBBIE EAKES:
Oh oui, dès le premier jour. Si je m'étais laissée aller j'aurais fondu en larmes car je ne pouvais pas y croire. Lorsque j'ai tourné avec Lynn, c'était un lundi et nous étions en costumes d'époque. Nous sommes en 1944, dans une belle ferme du Tennessee, avec des voitures d'époque. Les décors étaient magnifiques. Si j'y avais vraiment pensé, j'aurais tout raté. J'ai dit à Lynn: "Je suis morte de trac." Et elle: "Oh, ma chérie, ce n'est que moi. Arrête de penser à ça." Elle riait. Je la regardais quand j'étais petite, quand elle jouait dans Georgy Girl, dans les années soixante. C'est le film qui l'a révélée, et bien sûr la chanson du film a été un gros succès. J'ai attendu 3 semaines avant d'y faire allusion car je me disais: "Elle va sûrement vouloir me gifler de ramener ça sur le tapis." Mais un jour, juste après une scène ensemble, nous retournions à notre point de départ pour la prochaine scène et j'ai commencé à fredonner doucement "Hey there Georgy Girl", et elle s'est mise à chanter avec moi. A la fin, nous levions les jambes en l'air et nous chantions à pleins poumons. Nous étions en plein délire. J'ai appris tellement avec elle. C'est une professionnelle accomplie et une personne délicieuse.


CBS.com: C'est une belle histoire. Eh bien, vous devez être contente de retourner en studio, une fois que vous aurez repris votre rôle en Italie.

BOBBIE EAKES:
Il y a quelque chose chez les acteurs et l'équipe de Top Models qui fait qu'on se sent très à l'aise. Tout le monde le dit, même des gens qui ont fait d'autres soaps et qui viennent dans notre feuilleton. Je suis heureuse ici. Je sais que pendant 11 ans, je prenais ma voiture tous les matins, et je me réjouissais d'aller travailler. On est  très chanceux quand on peut dire cela. J'ai toujours ressenti les choses de cette façon, et j'ai la sensation que ça va continuer.






Un très grand merci à Rosa pour la traduction de cette interview.

 

Mesurez votre audience